Certains se disent waaaouw, il va sans doute parler de cul, de seins pour les hommes, d’abdos, de pectoraux pour les femmes… Ah ben oui, il en faut pour tout le monde ! Et bien non, je ne vais pas vous parler de ça… Vous êtes assez soumis à tout ce merdier au quotidien. Le seul et unique problème, c’est que vous ne le voyez plus. Ou encore, vous le remarquez mais ça ne vous choque plus. Ou même aussi, vous le remarquez, cela vous choque mais vous préférez ne rien dire, vous faites semblant de ne pas le voir, vous vous mentez à vous-même. Vous vous y êtes fait. Mais de quoi s’agit-il enfin ???

Aujourd’hui, allumes la télé, regardes les publicités, les téléréalités, les clips vidéos, les films hollywoodiens, observes les produits vendus en supermarché, les vitrines de magasins, les magazines people pitoyables… En gros, tout ce qui touche de près ou de loin la production d’images. Rien ne te choque ? Ok, mets ta cravate, vas au bureau, payes tes impôts, regardes ta télé, restes comme tu es, meurs en silence. Quelque chose t’intrigue ? Poses-toi les bonnes questions. Pourquoi autant de culs, de seins partout ? Pourquoi autant de femmes à poil ? Ça en fait peut être rire certains mais il faut vous imaginer que les enfants sont également soumis à cela, qu’ils grandiront avec ces images en tête, qu’ils les intègreront, les assimileront, en feront la « norme » du monde dans lequel ils vivent, d’autant plus que leurs aînés, aliénés, infantilisés et devenus obsédés, ne leur auront jamais dit que cela n’est pas normal.

En même temps, vous acceptez tous. Je veux dire par là que, si vous laissez votre gamine de 14 ans devant la télé ou sur internet, qu’elle voit Loana dans loft story 1, chevaucher un beau jeune homme dans une piscine (et détruire son image à jamais soit dit en passant), vous ne devez pas vous étonner que, durant la prochaine petite soirée que ses petits copains organiseront prochainement en été, sur le thème de la série « Skins », elle finisse imbibée d’alcool dans la piscine à faire des choses obscènes avec d’autres personnes. Loft Story 1, c’était en 2001. 12 ans déjà, et oui ! Il y en a eu 5 je pense ! Multipliez l’effet négatif d’une telle émission de m**** avec le nombre d’émissions similaires, de films débiles à la « american pie », dont le principe, je le rappelle, est de perdre sa virginité à tout prix parce que ça fait « gnan gnan » d’être puceau et vous aurez compris en quoi la mentalité de vos gosses a changé. Sérieusement, selon vous, comment votre télévision a-t-elle évolué ces dernières années? Question fermée à choix unique : Mal.

« Oulà, viens voir chéri(e), il pète les plombs là… Il écrit des trucs de dingue. Il n’est pas bien là. ». C’est ce que beaucoup d’entre vous penseront en me lisant. Mais s’il n’y avait pas de conséquences, on en resterait bien là à vrai dire. « Oui, oui, des culs partout, et alors ? Qu’est-ce qui a changé ? ». Quand j’étais plus jeune, on nous a vite appris à l’école que les mariages ne tenaient plus. Le taux de divorce étant très haut, on remarquait que les couples n’étaient plus si « durables » qu’avant. Nos professeurs se gardaient bien de nous en expliquer les raisons. Peut être nous auraient-ils dit « Oh, pour riiien mon enfant… C’est une mode tu sais… ». Mes fesses oui ! Bien sur qu’il y a des raisons autres que purement et simplement les images. Mais je pense que cela joue énormément. On est tous pervertis aujourd’hui. Et bien plus qu’avant, qu’on le veuille ou non. Depuis le jeune de cité qui « mate » une « meuf » qu’il trouve « bonne », en passant par l’employé de bureau qui fantasme sur sa patronne en tailleur pour conclure avec nos dirigeants pervers et fiers de l’être comme Strauss Khan et Berlusconi. Tous pervertis. À différents degrés, rassurez-vous ; ) !

Les femmes ont été métamorphosées en une génération et demi, en suivant parallèlement l’évolution de la production d’images. Aujourd’hui, mettre une mini jupe, s’implanter des prothèses mammaires mortelles pour 50 dollars à 15 ans (bon anniversaire mon poussin !), utiliser des cosmétiques qui vous donnent le cancer et tuent des animaux lors des tests, acheter toujours plus de vêtements de péripatéticienne, les nouveaux talons aiguilles avec lesquels tu auras toujours l’air conne quand tu marches parce que les TROTTOIRES, les VILLES ne sont pas adaptées mais que le sol du festival de Canne SI, voir des strings et soutiens gorges rembourrés dans le rayon enfant 7 à 10 ans parce que c’est la MODE,… La liste est longue l’ami. Tout ça, c’est devenu normal. Depuis l’idée de ; « la femme a le droit de séduire », nous sommes passé à ; « la femme DOIT séduire ». C’est presqu’un concours entre filles. Elles finissent même par se jalouser entre copines parce qu’une d’entre elles a plus été gâtée que l’autre par dame nature. Les femmes me font peur aujourd’hui. Dieu merci, certaines sont encore naturelles. Mais sortez en boite et allez voir les jambons qui se trémoussent ! Horrible. Affreux. Vide de sens, de charme, de sensualité, de féminité, de valeurs, de pudeur,… Un petit peu comme vos séries à la con. Desperate Housewives, pour n’en citer qu’une. Le genre de série que tout le monde regarde, même les parents et les grands parents car c’est   «  «  comique » ». Pourtant, toutes à se faire des sales coups dans le dos, se piquer les mecs, souvent habillées comme des *****, à la dernière mode, dans le luxe, se disputant pour des histoires triviales, puériles, pathétiques. Sans parler de tout ces foutus messages subliminaux que l’on vous tape dans le crâne…

N’oubliez juste pas que lorsque que vous regardez la télévision ou visionnez une image, vous ne troquez pas uniquement un peu de temps contre un divertissement, un amusement quelconque, mais bien votre cerveau, votre esprit. Inconsciemment, vous finissez toutes par vouloir ressembler à votre actrice, chanteuse, star préférée. Avoir le même copain canon, la même voiture décapotable, tout en vous octroyant le droit de conserver le QI d’une huitre. Après, on reste amorphe devant la télé et quand on voit que notre gouvernement mène une guerre sans merci contre un bout de tissu que les femmes musulmanes portent sur les cheveux, indépendamment de ce qu’elles ressentent, ce qu’elles ont dans la tête et dans le cœur. Enfin, c’est scandaleux. Laissez les femmes devenir des pas-belles superficielles, toutes noyées dans la peinture, le plastique et autres dérivés du pétrole ! Elles se sont battues pour cela ! MDP ! (Mort de pleur).

Les hommes ne valent pas mieux, attention. Que l’on ne vienne pas croire que je ne vise que les femmes. Non, non, non. Mais je pense sincèrement que si les femmes n’étaient pas aussi influençables à ce niveau, elles ne choisiraient pas ce genre d’hommes, seulement attirés par les choses éphémères, par l’apparence, le superficiel. Elles se détourneraient d’eux, s’en protègeraient. Les femmes sont pour les hommes l’objet numéro 1 de leur faiblesse. Vous, les femmes, vous êtes ce qui, depuis toujours sur terre, attire le plus un homme, bien avant son petit monde matériel, bien avant la richesse ou encore le succès. Oui, oui, oui, c’est une certitude. Alors, si elles faisaient le bon choix, les hommes s’orienteraient tout naturellement vers une autre posture, pour séduire, pour fonder une famille, pour se marier, etc. Au fond, c’est également ce qu’une femme attend. Bien avant tout le reste, elle veut un jour avoir un enfant, un mari qui l’aime avec sincérité et son petit nid, son petit « chez elle ». Ces choses sont immuables. Ce sont vos modes, votre culture, vos crasses télévisuelles qui tentent de vous changer.

Méditez juste un instant là-dessus. Vous penserez peut être à moi quant, à la prochaine publicité que vous verrez, vous vous demanderez pourquoi, en fin de compte, nous propose-t-on une femme à poil pour me vendre ce produit ? Cette voiture ? En vérité, on ne te la proposera pas, on te l’imposera. Peut être ne veut-on pas la voir en fin de compte ? Je suis persuadé que mes 2 grands-mères, elles, avec leurs valeurs bien inculquées, n’acceptent pas le contenu qui leur est imposé sur certains panneaux, à la télé, partout ! Il doit bien y avoir une raison. Les raisons, il y en a oui oui. Mais ça, je vous le laisse découvrir. Vous faire part des conséquences est déjà suffisant pour ma part.

Cependant, faites comme moi, ne l’acceptez pas, gardez la pèche. Restez naturel. Ouvrez les yeux. Partagez si vous êtes d’accord. On est en 2012 les amis, c’est l’année du changement. Quand tout notre système de valeurs s’effondre, le même que celui pour lequel, dans le passé, des hommes et des femmes se sont battus, il ne faut pas rester là, les bras ballant. Il faut avoir les corones de dire ce que l’on pense.

 

L’écrit vain.

Nb : Je ne tiens pas à être vulgaire mais je suis obligé de m’adapter à cette réalité. Si je vous ai choqué, là n’est pas le but et je m’en excuse d’avance.

 Quelques citations :

« L’éternelle erreur consiste à prendre le libertinage pour de la liberté… »

[Gérard Kornelis Van Het Reve]

 « Trop de libertinage dans la jeunesse désseche le cœur, et trop de continence égorge l’esprit » [Gérard Kornelis Van Het Reve]

 « Il me semble que l’on pourrait dire que la débauche est l’aristocratie du vice, et le libertinage en est la démocratie »

[Gérard Kornelis Van Het Reve].

 “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.”

[Albert Einstein]

 « Dieu a fait l’aliment ; le diable, l’assaisonnement. »

[James Joyce]

 

Constat n°1 : L’homme qui gouverne… en 2012 (de « L’écrit vain », 1 sur 5)

Constat n°2 : La Domination du Bouclier Rouge (de « L’écrit vain », 2 sur 5)

Constat n°3 : L’ampleur du mensonge (de « L’écrit vain », 3 sur 5) 

Constat n°5 : Le choix fatidique pour 2012 ? (de « L’écrit vain », 5 sur 5)