Dans cette période préélectorale, nous entendons ceux qui disent qu’il faut voter, ceux qui disent qu’il faut s’abstenir, ceux qui disent qu’il faut voter blanc et ceux qui nous disent pour qui voter. Nous avons publié un article concernant l’avenir de la France précisant qu’il est indépendant des élections, article considéré comme abstentionniste par certains, réalistes par d’autres. Nous voudrions apporter quelques précisions. 

Ceux qui s’abstiennent : Est-ce la meilleure chose à faire ? En faisant ça, vous n’aurez pas le droit de vous plaindre après si le président choisi par les autres ne vous convient pas. C’est ce qu’on entend un peu partout aujourd’hui. Probablement, vous pensez que votre vote n’a aucun impact ou vous ne comprenez pas ou vous n’avez pas lu les programmes politiques des candidats.

Ceux qui votent blanc : En temps normal, le vote blanc est le vote contestataire et il est la pour dire que vous n’êtes pas d’accord avec aucun des candidats, mais quelle est l’utilité de ce vote blanc aujourd’hui en France s’il n’est pas comptabilisé? Hélas, nous craignons que ce vote soit complètement inutile vu qu’il n’est clairement pas pris en compte.

Ceux qui votent : Vous êtes convaincus que votre candidat est le bon (ou je devrais dire le moins pire) et qu’il va changer les choses. Avez-vous pris le temps de lire le programme de votre candidat ? Si tel est le cas, êtes-vous sûr d’avoir tout compris? Avez-vous pris le temps de lire le programme des autres candidats pour les comparer ? Êtes-vous en position de faire la morale aux abstentionnistes ?

Conclusion: 

Lequel de ces 3 groupes est le plus irresponsable ? Quand on ne choisit pas, on est sûr de ne pas faire le mauvais choix même si en soi, ce n’est clairement pas la meilleure chose à faire. Voter blanc en France ne sert à rien, car même s’il y a 50% des électeurs qui votent blanc dimanche, on parlera quelques jours, mais après, plus rien… Et ceux qui votent, mais malheureusement ne lisent pas les programmes et en réalité, ils ne savent pas ce qu’ils votent ? Ne sont-ils pas les plus dangereux? Nous avons pu constater les dégâts de ce groupe des “je pense savoir” en 2007 ou un an après l’élection de Nicolas Sarkozy, plus de 35% de ceux qui avaient voté pour lui, avaient regretté leur choix. Que faire ?

Dans la Grèce antique, ne pas participer à la politique était considéré comme un crime. Le simple vote ne suffit pas pour dire que nous avons participé. Il faut avoir lu le programme des candidats, être sûr de les avoir compris et de les comparer avant de faire son choix et aller voter. C’est long, compliqué, chiant, mais c’est votre devoir civique. Arrêtez de vous baser sur ce que vous entendez à la télé, car tous les candidats mettent en avant les points forts de leurs programmes. Ils font leurs publicités et il ne faut pas se baser sur ce que le candidat dit sur son programme. C’est le sien, il ne va pas cracher dessus, non ? C’est à vous de vous faire une opinion en essayant d’être objectifs. La responsabilité c’est à chacun d’entre nous. 

Pour finir, nous vous fournissons ici les programmes des deux candidats de ce dimanche pour faciliter vos recherches. Bonne lecture.

UMP  –  PS

Tagged with: