Un jour, François Hollande finit par regretter toutes ses décisions politiques et prend conscience du mal qu’il a fait. Le regret le détruit et il finit par se suicider. Il va dans “l’entre-deux mondes” où Saint Pierre l’attend pour le juger.

– Bonjour François. Tu as de la chance dans ton malheur car Dieu est de bonne humeur aujourd’hui. Il te laisse la possibilité de choisir par toi-même si tu préfères monter au paradis ou descendre en enfer. Tu iras faire une petite visite aux deux endroits et tu reviendras me donner ton choix. Profite de cette chance et sois intelligent. Voici le chemin vers l’enfer.

 

François Hollande s’enfonce dans une porte dimensionnelle qui l’emmène dans un hôtel de luxe où il retrouve DSK en train de choisir parmi un grand nombre de magnifiques femmes de chambre, Sarkozy qui, semblant dépasser le 1m90, se faisait porter sur une chaise dorée et bien lourde par 4 personnes portant le même t-shirt où on pouvait lire “chômeurs”, Pompidou qui était en train de se faire masser par un des membres de la famille Rothschild pendant qu’il maniait quelques liasses de billets de Monopoly qui semblaient étonnamment délicieux, BHL, entouré de milliers de personnes agenouillés devant lui et lui criant “Oh Bernard, tu es le plus brillant, le plus beau et le plus fort” et nombre d’autres personnages politiques connus qui semblaient enfin avoir réalisés leurs rêves.

Soudain, une nouvelle porte dimensionnelle apparaît devant lui qui l’absorbe et le transporte au paradis où il voit Jésus et Gandhi en train de méditer, John Lennon et Bob Marley en train de jouer de la flute de pan, JFK et l’abbé Pierre en train de parler de la structure sociale du paradis et beaucoup d’autres personnalités connues de l’histoire qui marchaient en silence en train d’observer l’énorme nuage blanc sur lequel ils vivaient à présent mais avant d’avoir eu le temps de parler à qui que ce soit, il se retrouve soudainement devant Saint Pierre à nouveau.

– As-tu fait ton choix François ?
– Oui, enfin je crois. Le paradis semblait vraiment ennuyeux et l’enfer semblait bien plus intéressant donc je choisis l’enfer.
– Ta décision sera respecté comme promis, dit Saint Pierre en souriant et lui montre du doigt la porte dimensionnelle vers l’enfer.

 

François Hollande entre la porte et se retrouve dans un environnement insoutenable, un feu ardent et suffocant tout autour de lui. Il marche un peu et tombe sur un puits de lave dans lequel il aperçoit plusieurs personnalités politiques du passé en train de bruler lentement dans d’atroces souffrances. Un peu plus loin, il aperçoit Satan. Il s’avance vers lui, puis essaie de lui parler avec une petite voix tremblante, impressionné par la taille et la forme de cet horrible monstre.

– Euh… Excusez-moi m. Satan mais je crois qu’il y a une erreur…
– Ah bon ? Quelle erreur  ?
– Eh bien, tout à l’heure, quand je suis passé ici, c’était différent. Mes anciens amis avaient l’air de s’amuser et de profiter, mais ce que je vois maintenant me fait peur.
– Il n’y a pas d’erreur François et tu es bien placé pour le savoir.
– Vous êtes sûr ? Mais alors comment expliquer cette énorme différence entre ce que j’ai vu tout à l’heure et de ce que je vois maintenant ?
– C’est assez simple. Tout à l’heure, nous étions en campagne électorale mais maintenant, tu as voté….
Tagged with: