Documentaire construit comme un thriller qui nous tient en haleine de bout en bout : En 1971, Daniel Ellsberg, un brillant analyste employé comme consultant par le Pentagone, fait parvenir au New York Times un dossier sur la guerre du Vietnam classé secret défense. Ce document de 7000 pages révèle les mensonges d’Etat sur cette guerre. Daniel Ellsberg devient alors l’homme le plus recherché en Amérique. Henry Kissinger, alors conseiller de Nixon à la Défense nationale, le baptise “l’homme le plus dangereux des Etats-Unis”. Richard Nixon le qualifie lui de “fils de pute”. Daniel Ellsberg sera poursuivi pour vol, conspiration et espionnage.

Des agents de la CIA tenteront même de dérober son dossier médical chez son psychiatre pour le charger davantage. Pourtant, le but de l’ancien consultant était simplement d’arrêter une guerre inutile, barbare, coûteuse et injustifiée. La vidéo que nous vous proposons est un montage des meilleurs moments du documentaire original. Devenu inconditionnel militant pour la paix, Daniel Ellsberg a reçu en 2006 le prix “Nobel alternatif “pour avoir placé la paix et la vérité en premier, au mépris de risques personnels considérables, et pour avoir consacré sa vie à inspirer les autres à suivre son exemple.” Tout comme l’ex-sénateur Mike Gravel – autre héros dans l’affaire des “Pentagon Papers”, Daniel Ellsberg s’est prononcé en faveur d’une nouvelle enquête sur les attentats du 11 Septembre (voir à cet égard le générique de fin de la présente vidéo).

PLUS D’INFO sur www.ReOpen911.info Le site français sur les attentats du 11 Septembre

Tagged with: