50 milliards d’euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres – moyennant des sommes astronomiques – de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts […]

Suite

Chaque € prêté à l’état grec à travers des plans de sauvetages, le gouvernement ne peut utiliser que 19% pour le développement de son pays, explique de député européen anglais Daniel John Hannan. Il ajoute que le 81% restant est consacré à rembourser la dette. “L’argent est utilisé pour sauver les banques et les créanciers de […]

Suite