Le projet de loi qui renforce les dispositions de la lutte contre le terrorisme vient d’être adopté (article intéressant à ce propos ici). Dans l’idéal, cette loi nous protégerait des “méchants terroristes” qui terrorisent la planète entière mais… qui sont exactement ces terroristes visés par cette loi et pourquoi cette dernière menace-t-elle notre liberté ? 
Vous avez de moins en moins de temps à consacrer à la lecture de ce genre d’articles donc j’essaierais d’être bref.

En regardant du côté de l’histoire, on apprend que les Allemands considéraient comme terroristes les Français résistants. De l’autre côté, il y a cette phrase qui me turlupine depuis le 11 Septembre 2001 et le Patriot Act des États-Unis. Cette phrase dit que “un terroriste est une résistant qui a échoué”. Evidemment, je ne cherche pas à prendre le côté de ces barbares qui égorgent des gens, qui tuent des femmes et des enfants et terrorisent une partie de la population en Moyen Orient. Evidemment, leurs actes ne peuvent pas être justifiés ou excusés. Ce qui m’inquiète le plus, ce sont ceux qui décident de qui est un terroriste et qui ne l’est pas.

Est-ce que les Gazaouis qui résistent aux crimes d’Israël sont des terroristes ou est-ce le gouvernement Israélien qui devrait être accusé de terrorisme ? Est-ce que Thierry Meyssan est un terroriste ? Est-ce que Soral est un terroriste ? Est-ce que Dieudonné est un terroriste ?
Je ne veux pas que vous pensiez que je serais pour ou contre ces personnes car en vérité, je n’ai pas d’avis, mais je pense qu’ils ont le droit de s’exprimer car nous vivons dans un pays où la liberté d’expression existe encore … n’est ce pas ? En tout cas, si Meyssan, Soral et Dieudonné doivent être condamnés, dans ce cas pourquoi la L.D.J. ne le serait-elle pas ? (et il n’y a pas qu’eux) 
Mais si l’on continue dans cette direction, est-ce que Jaiundoute.com est un site terroriste ? Pourquoi pas après tout ?
Qui peut nous garantir que cette loi ne partira pas dans cette direction ?
Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je ne fais plus trop confiance au gouvernement actuel (mais les précédents n’étaient pas mieux).

Personnellement, je dirais que B.H.L est un terroriste, et je sais que beaucoup seraient d’accord avec moi, mais hélas vous et moi n’avons pas le pouvoir de décréter cela. C’est Manuel Valls et ses copains qui décideront de qui l’on devra appeler “terroriste”. Ces quelques points rappelés, n’oubliez pas la très très fine frontière entre terroriste et résistant.

Je finirais sur cette citation que certains attribuent à Thomas Jefferson, d’autres à Benjamin Franklin ou encore Sigmund Freud, mais peu importe. L’important, c’est son contenu :

Celui qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre, et à la fin, il finit par perdre les deux.